top of page

Bienvenue dans nos actualités

Ici, vous trouverez toutes les nouveautés et les dernières nouvelles concernant notre secteur d'activité. Nous sommes ravis de vous tenir au courant de nos dernières mises à jour et des événements à venir. N'hésitez pas à consulter régulièrement cette page pour rester informé(e) de toutes nos mises à jour.

  • Photo du rédacteurJS

Newsletter Mai 2023

Dernière mise à jour : 28 juin 2023

Voici les nouveautés pour ce moi de Mai ! Bonne lecture !

LOI CLIMAT : Financement de logements à DPE notes F ou G
Dans le cadre de la loi Climat, les DPE font apparaître le coût des travaux à réaliser pour remettre le logement en conformité. Les banques exigent le DPE afin d’avoir la vue sur le montant des travaux nécessaires en cas de note dégradée (F ou G). Dessus, les améliorations par les travaux sont réparties en 2 catégories : les travaux essentiels et ceux à envisager. Ce sont les travaux essentiels qu’il faut regarder. Pour financer un logement avec note DPE F ou G, il faut soit les intégrer au prêt, soit disposer de l’épargne après projet permettant de couvrir ce coût.

Prêt relais
La hausse des prix de l’immobilier en sortie de Covid a fait que les relais étaient bien considérés par les banques : ventes rapides à bon prix. Certaines banques avaient accepté de faire des relais sur 80% du prix de vente. Dans le contexte actuel, et pour anticiper une baisse à venir des prix de l’immobilier, les banques reviennent à 70%. Le capital restant dû sur le prêt du bien en vente dont être inférieur à ce seuil. Ex : pour un bien estimé 220 000 €, le relais sera de 154 000 € et le prêt restant devra donc être de 154 000 € maximum pour pouvoir prétendre à ce type de financement.

Vers un assouplissement des conditions d’octroi ?
Il se murmure que Bercy travaillerait à un assouplissement des conditions d’octroi des prêts immo. Les 2 leviers d’action possibles pour favoriser l’accès au prêt seraient : la durée et l’endettement. En effet, le HCSF avait fixé des règles strictes : des prêts de 25 ans maxi et un endettement ne dépassant pas 35% assurances. Or, dans le contexte actuel, le gouvernement souhaite s’assurer que ces normes, dont le but était d’éviter les excès et garantir une certaine stabilité financière, ne soient pas finalement devenues des freins à l’emprunt grippant le marché.

J'attends vos appels :)
Newsletter de Mai 2023 courtage

15 vues0 commentaire

Comments


bottom of page